Eau et développement durable

 
  • Executing agency: UN/DESA Division for Sustainable Development
  • Senior advisor: Mr. Claude Sauveplane
  • Start date: 1 August 1999
  • End date: 1 August 2002
  • Partners: UNDP, Government
  • Total budget: USD 505,486

L’appui du PNUD/DAES au Programme National de l’Environnement pour un Développement Durable (PNEDD) du Niger s’insère dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions et recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement (CNUCED, Rio de Janeiro, 1992) et à celles de la session extraordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies consacrée à la mise en œuvre de l’Agenda 21(1997). Le programme NER/98/001, d’un montant de 4.505.000 $ a démarré en Août 1999 pour une durée de trois années. En ce qui concerne le secteur de l’eau, il s’agit de créer des conditions d’une gestion durable, participative et décentralisée des ressources en eau (Composante "Eau et Développement Durable") associant usagers, société civile et pouvoirs publics. La démarche pilote du Programme Hydraulique National (PHN) de mise en oeuvre d'une gestion décentralisée des ressources en eau, à l'échelle de l’Unité de Gestion (UGE) du Liptako-Gourma, est utilisée comme une application des fonctions stratégiques du CNEDD dans la perspective de la mise en œuvre du Plan "Eau et Développement Durable". Les garanties d’une gestion décentralisée durable des ressources naturelles à l’échelon des futures communes et des terroirs impliquent le renforcement des capacités (a) des populations (diagnostic, planification, programmation) assumant des responsabilités de maîtres d'ouvrage, (b) des entreprises ou des ONG, les maîtres d'œuvre, et (c) des services déconcentrés de l’état, appuis techniques et instances potentielles d'arbitrage. La zone retenue pour mettre en œuvre le volet terrain du programme, correspond à des situations de déséquilibre grave entre les ressources naturelles et les évolutions récentes des systèmes de production.